Le Blog

Le blog du Centre

Le blog du Centre Franco-Allemand de Provence est une plateforme d’échange d’idées sur des thèmes franco-allemands. Nous nous proposons de publier ici des textes des conférenciers que nous avons invités, des collaborateurs du Centre Franco-Allemand, mais aussi et surtout, vos contributions. Alors présentez-nous votre expérience franco-allemande, partagez avec la communauté du Centre une lecture que vous avez particulièrement appréciée, signalez-nous une exposition à ne pas manquer, faites-nous découvrir un artiste à écouter absolument.  Contactez-nous pour nous faire part de vos contributions, que nous lirons avec intérêt.

Atelier du vendredi

L’atelier du vendredi - Weihnachtswichtel

Nous sommes enfin en décembre ! C’est la période idéale pour décorer nos maisons avec des bougies, des guirlandes, sans oublier le fameux sapin de Nöel. Peut-être êtes vous à la recherche de décorations supplémentaires pour votre sapin ou votre cheminée. Aujourd’hui, nous nous proposons de fabriquer vous-même une superbe décoration : un petit elfe de Noël.  

Lorsque vous découvrirez de quoi sont faits les capuchons de nos petits elfes, vous serez surpris…

Pour notre elfe de Noël, nous aurons besoin : 

  • d’une boite d’oeufs vide
  • de papier rouge
  • de coton (blanc)
  • de colle liquide 
  • de peinture rouge
  • de pinceaux
  • de ciseaux ou d’un cutter
  • du ruban 
  • de carton ou de papier journal  

 

Procédons ainsi : 

  1. Tout d’abord, prendre la boîte d’oeufs vide.
    Découper un cône central (c’est-à-dire la partie qui se trouve entre les creux pour les oeufs).

2. Peindre le cône avec de la peinture rouge.

    Laisser bien sécher. 

3. Former une boule avec le coton et la

     coller à l’entrée du cône avec de la colle liquide.

    

4. Pour le nez rouge de l’elfe, former une boule avec le coton mais beaucoup plus petite.

    Recouvrir la boule de papier rouge. Coller le papier avec de la colle au coton pour que le nez tienne.

    Il est aussi possible de le coller à la barbe.

    

5. Il manque maintenant des trous en haut du chapeau pour accrocher la figurine.

    Piquez la boîte à œufs sur deux côtés opposés avec une paire de ciseaux ou un cutter (attention, seulement pour les parents !)

    ou un autre objet pointu. Glissez du ruban dans les ouvertures et attachez-les ensemble.

6. Enfin, vous pouvez décorer le chapeau de l’elfe avec un pompon. Pour ce faire, collez un peu de coton sur le dessus de la boîte. 

    

Il ne vous reste plus qu'à trouver l’endroit idéal pour votre elfe, afin que tout le monde puisse l’admirer

et que l'esprit de Noël s'installe dans votre maison.

 

Viel Spaß beim Nachbasteln!

 

    

Recette de la semaine

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’hîvers !

 

 

Visite guidée en vidéo - Exposition "Après la chute du mur. Photographies. Daniel Biskup 1990-1995"

Découvrez la vidéo de la visite guidée de l'exposition "Après chute du Mur. Photographies. Daniel Biskup 1990-1995", sous titrée en français et réalisée avec Daniel Biskup, le photographe de l'exposition : Consulter la vidéo 

Cette exposition, conçue par la Haus der Geschichte et adaptée en français est montrée pour la première fois en France.

Exposition prolongée jusqu'à fin janvier 2021 (Bibliothèque les Méjanes, 8-10, rue des allumettes Aix-en-Provence).

Film réalisé par le Centre Franco-Allemand de Provence en coopération avec Antoine Dalibard et Lac Noir Productions.

Atelier du vendredi

L’atelier du vendredi - Faire son savon soi-même 

Savez-vous à quel point il est facile de fabriquer soi-même du savon ? Vous n'aurez besoin de beaucoup de produits, et vous avez déjà la plupart des choses chez vous. La fabrication du savon ne prend pas beaucoup de temps et vous pouvez choisir la forme, la couleur et l'odeur que vous souhaitez donner à votre savon. En cette période, on se souvient de l’importance de se laver les mains. Est-ce que ça ne serait pas plus sympa de le faire avec votre savon fait maison ? En plus, ça pourra aussi devenir un cadeau de noel très chouette.  

Vous aurez besoin de : 

  • 2 cuillères à soupe de gel douche ou de savon liquide
  • 2 cuillères à soupe d’huile de cuisson
  • 4 cuillières à soupe de fécule
  • 1 pincée de sel
  • colorant alimentaire
  • éventuellement des pailettes
  • rouleau à pâtisserie
  • emporte-pièce (de différentes forme)
  • papier de cuisson

Et maintenant fabriquons les savons : 

  1. Mélangez la fécule, le sel, l'huile et le gel de douche jusqu'à l'obtention d'une masse homogène.
    Ajoutez soigneusement le colorant alimentaire de votre choix si vous souhaitez une teinte différente de celle de votre gel douche.
    Puis formez le savon avec vos mains. Si il est trop collant, ajoutez de l'amidon, s’il est trop fragile ou cassant fragile,
    ajoutez avec précaution du gel douche ou du savon.

2. Maintenant couvrez votre plan de travail de fécule. Faites rouler votre pate de sorte à forme une boule puis étalez la pâte
(à savon) avec un rouleau à patisserie.
Attention à ne pas la faire trop fine, elle risque de se casser. 

3. Découpez de petits savons dans la pâte avec l’emporte pièce. 

4. Déposer les savons sur du papier cuisson et faites les sécher au moins un jour.
Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite étaler des paillettes alimentaires dessus.

    

Interview : souvenirs de la chute du Mur de Berlin et de la réunification de l'Allemagne

En raison du trentième anniversaire de la réunification de l'Allemagne, des personnalités allemandes et françaises nous présentent leurs points de vues et souvenirs de ces évènements

L'auteur allemand Ingo Schulze nous partage ses réflexions dans un essai. Il y traite le développement immédiat de l'Allemagne réunifiée, mais montre aussi la grande importance de cet événement historique pour la population allemande actuel.

Pour lire l'essai, cliquez ici.

Interview : souvenirs de la chute du Mur et de la réunification de l'Allemagne - Claire Demesmay

A l'occasion du trentième anniversaire de la réunification de l'Allemagne, des personnalités allemandes et françaises nous racontent comment ils ont vécu cet évènement.
Claire Demesmay, Directrice de l'institut allemand de politique étrangère (DGAP) nous partage ses souvenirs.

 

Pour lire le texte, c'est par ici.

Crédit photo: Yanik Dumont Baron

 

 

Recette de la semaine

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’automnes !

 

 

Atelier du vendredi

L’atelier du vendredi - Calendrier de l’avent 

C’est bientôt Noël! Chaque année en décembre, un calendrier de l’Avent nous accompagne dans notre attente du jour J. Vous n'avez pas encore de calendrier ? Alors, fabriquez-en un vous-même cette année. Peut-être que vos amis ou des membres de votre famille seraient également ravis d'avoir un calendrier de l'Avent “fait maison”’, et c’est un super cadeau avant celui qui viendra dans un mois!

Pour votre calendrier de l’Avent vous aurez besoin : 

  • de papier cadeau 
  • de ruban adhésif
  • de  fil épais
  • de pinces en bois
  • de petites choses pour remplir les portes
  • de feutres
  • des ciseaux et un règle

 

Voici maintenant comment procéder : 

  1. Fabriquons d'abord les pochettes individuelles du calendrier. Pour ce faire, vous découpez des carrés dans du papier cadeau. La taille peut varier en fonction du contenu. Pour une pochette de taille moyenne, la longueur des côtés du carré est de 16 cm.

1.

3.

5.

7.

2.

4.

6.

8.

2. Ensuite, vous pliez ces carrés selon les étapes que vous pouvez voir sur les photos.
    utilisez du ruban adhésif large pour la fixation des sacs.

3. Maintenant vous pouvez numéroter les pochettes de 1 à 24.
Vous pouvez aussi les décorer avec les matériaux de votre choix. 

4. Ensuite vous pouvez remplir les pochettes avec ce que vous voulez, des dessins, des histoires, des sucreries…

Conseil: Si le calendrier est pour vous, demandez à quelqu’un d’autre de remplir les pochettes,
                comme ça vous aurez aussi des surprises!

5. Une fois toutes les pochettes remplies, vous pouvez les fermer.
Vous pouvez rabattre le bord ou fermer l’ouverture.

6. Accrochez les poches avec les pinces en bois au fil.
Vous pouvez accrocher les pochettes dans le bon ordre ou non.

7. Accrochez votre calendrier où vous le souhaitez.

 

Il vous suffit maintenant d'être patient et d’attendre jusqu'à ce que vous puissiez ouvrir
la première porte et voir enfin ce qui vous attend.

 

Viel Spaß mit eurem eigenen Adventskalender!

 

Recette de la semaine

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’automnes !

 

 

Atelier du vendredi

L’atelier du vendredi  - Herbstliche Teelichter

Avec le changement d’heure arrivé à l’automne, il fait nuit très tôt. Comment peut-on créer une atmosphère plus agréable à la maison tout en ayant un peu de lumière ?
La lumière des bougies, il est vrai, permet de créer un sentiment de douceur et de bien être,que l’on appelle en allemand “Gemütlichkeit” en allemand et qui est bien difficile à traduire dans la langue de Molière.
Il est sii facile de créer de magnifiques bougies tout seul. Cela ne vous demandera pas beaucoup d’effort! 

Pour fabriquer ces bougies, vous aurez besoin :

  • de bocaux de conserve (propres)
  • de feuilles séchées
  • de papier
  • d’un pinceau
  • de colle liquide 
  • de papier journal comme “sous-couche”
  • de rubans 
  • de bougies “chauffe-plats” 

Et procédez ainsi : 

  1. Après avoir ramassé de belles feuilles, faites-les d’abord sécher. Pour ce faire, placez-les soigneusement entre les pages d’un livre (un livre lourd).
    De cette manière, les feuilles resteront lisses et résistantes.
    Attendez au moins deux jours avant d'utiliser les feuilles pour l’atelier.

2. Ensuite, nettoyez en profondeur les verres que vous voulez utiliser. Utilisez de l'alcool pour vous assurer qu'il n’y a plus de graisse dans les bocaux.
Ensuite, déposez de la colle aux endroits où vous voulez fixer les feuilles. Badigeonnez également les feuilles de colle (avec précaution).
Disposez-les sur les verres comme vous le souhaitez. N'oubliez pas qu'une couche de feuilles trop épaisse empêche la lumière de passer.
Il est préférable de laisser quelques espaces
libres pour que la lumière passe mieux (mais c’est aussi une question de goût).

3. Laissez la colle sécher (au mieux pendant toute une nuit).
Ensuite, vous pouvez enrouler du ruban autour de l'ouverture du bocal.

4. Il ne manque plus que la bougie chauffe-plat. Placez la dans le bocal.
Allumez-la et profitez de la douce lumière de votre bougie. 

Conseil :  Si vous ne trouvez pas de belles feuilles pour la décoration de votre bougie,
                 vous pouvez également utiliser du papier transparent ou à la place. 

 

Recette de la semaine

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’automnes !

 

 

Interview : souvenirs de la Chute du Mur et de la réunification allemande

A l'occasion des trente ans de la réunification, chaque semaine des personnalités allemandes et françaises partagent avec nous leurs souvenir de la Chute du Mur et de la réunification de l'Allemagne.

Cette semaine, Zelba/ Wiebke Petersen, autrice et dessinatrice de la bande dessinée "Dans le même bateau" nous parle de ses souvenirs.

Retrouvez la vidéo sur notre page Youtube

Crédit photo : A.Bujak Editions Futuropolis

Atelier du vendredi

Guide d’instruction : construire sa lanterne “chouette”

La Saint-Martin approche à grands pas. Et même si cette année on ne peut pas défiler tous ensemble, il n’y a pas de raison d’en être triste. On a un trouvé un moyen pour que vous que puissiez quand même vous amuser. Fabriquez votre propre lanterne, chantez les chants de la Saint-Martin et vous pourrez peut-être faire votre propre défilé avec votre famille (pour cela un kilomètre est largement suffisant 😀 ) Ensuite, vous pourrez même utiliser votre lanterne comme décoration pour votre chambre ! 

Vous n’avez pas encore de lanterne ? Alors fabriquez la vous-même! Que diriez-vous par exemple de pouvoir défiler aux côtés d’une petite chouette ? On vous montre comment faire. 

Pour fabriquer votre lanterne “chouette” vous aurez besoin : 

  • de matériel de bricolage habituel (un crayon à papier, une règle, colle liquide)
  • éventuellement d’un cutter (mais seulement vos parents peuvent l’utiliser)
  • papier plastique transparent
  • de papier coloré, marron, blanc et jaune si possible
  • un bâton de bois
  • un fil métallique fin
  • un feutre noir
  • une bougie électrique
  • un peu de carton 

Et maintenant fabriquons la lanterne : 

  1. Nous avons d’abord besoin d’un patron. Comme nous avons une figure de hibou de chaque côté de la lanterne, nous avons besoin de tous les éléments deux fois. Peignez d'abord le corps de la chouette sur du papier blanc. Il est important que le ventre ait deux bords. Lorsque vous découpez le patron, utilisez la ligne intérieure du ventre du hibou comme orientation. Si vous avez du mal à découper les parties intérieures du hibou, laissez vos parents vous aider à le faire. Utilisez ensuite ce modèle pour reproduire le corps deux fois sur le carton et découpez le . 

 

     2. Il faut maintenant remplir le ventre vide. Vous devez découper le papier transparent de ce sorte à ce qu’il ait la forme du ventre. Utilisez le patron du
corps et dessinez le bord extérieur du ventre sur le papier transparent. Découpez ensuite en suivant ce que vous avez dessiné. 

 

 

     3. Ensuite, fabriquez les patrons pour les plumes des oreilles de la chouette et pour les griffes. Avec ces patrons reproduisez quatre exemplaires de ces deux
parties du corps sur le papier marron clair. 

 

 

4. Pour les yeux, découpez quatre grands (diamètre environ 6 cm) et petits cercles (diamètre environ 2,5 cm) dans du papier blanc. Peignez les pupilles en noir
et ne laissez qu'une petite zone blanche. Collez les petits cercles sur les grands cercles. Les yeux sont prêts. 

 

 

5. Maintenant, il ne manque plus que le bec. Vous pouvez aussi faire un patron pour cela. Veillez également à marquer les bords du pliage, ce qui vous aidera à
le fixer plus tard. Faites deux becs avec du papier jaune. N'oubliez pas de dessiner les narines avec un feutre noir. 

 

 

6. Maintenant que nous avons toutes les parties, nous pouvons les assembler. Collez les plumes, les griffes, les yeux et le papier transparent. Attention, ne
collez pas encore le bec sinon il pourrait tomber. Maintenant, vous devriez avoir deux petites chouettes. 

7. Pour faire de ces chouettes une lanterne, nous avons besoin de papier coloré. La lanterne doit mesurer au moins 30 cm de haut et environ 11 cm de large. (la
lanterne aura une largeur d’environ 5 cm mais il faut ajouter 3 cm de chaque côté pour le collage. Les bords doivent être repliés et découpés à intervalles
réguliers.Il est ainsi plus facile d'adapter le lien à la forme des chouettes. Appliquez de la colle liquide sur les bords pliés et reliez les au corps des hiboux.

 

 

8. Tenez la lanterne et lorsque la colle a séché, vous pouvez coller le bec. Pour fixer la bougie, découpez un morceau de carton de la taille de la lanterne et fixez
la bougie avec de la colle. Ensuite, vous pouvez mettre la bougie dans la lanterne.

 

 

9.   Avec un petit fil de fer, vous pouvez munir votre lanterne de poignées (il y a quatres petits trous près des oreilles). Vous pouvez également enrouler du fil
de fer autour du bâton en bois et former un crochet autour. Ainsi, vous pouvez accrocher votre lanterne aux anses. 

10. Décorez votre lanterne et n’hésitez pas à changer les couleurs afin qu’elle soit unique. Pour cela, vous pouvez utiliser des feutres, des paillettes, des plumes,
etc.

 

 

 

Conseil : Vous pouvez également fabriquer le même modèle de lanterne avec d'autres animaux. Que diriez-vous d'un hérisson ou d'un lapin, par exemple ? Il suffit de prendre des patrons d’autres animaux et de faire les mêmes démarches que celles décrites.

Wir wünschen euch einen tollen Sankt-Martin!

 

Recette de la semaine

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’automnes !

 

Atelier du vendredi

Fabriquez votre propre cerf-volant

L’automne est arrivé et le vent avec. Mais il n’y a pas que la nature qui peut être secouée par le vent, les cerf-volants apprécient aussi de se faire porter par le vent et de voler au-dessus de nos jolis paysages. Pourquoi ne pas fabriquer toi aussi ton propre cerf-volant !? 

Vous aurez besoin de : 

  • 2 tiges en bois de tailles différentes (par ex. un de 20 cm et un de 15 cm)
  • ficelle épaisse
  • colle transparente
  • papier transparent coloré (cellophane coloré pour atelier créatif)
  • papier coloré (assez épaisse)
  • feutres
  • paire de ciseaux
  • crayon à papier
  • une règle
  • éventuellement d’autres décorations comme des plumes, des paillettes etc. 

Maintenant fabriquez vos cerf-volants : 

Le cerf-volant est composé de deux parties, le “squelette” et le corps : 

  1. Tout d’abord, occupez vous du squelette.
    Pour ce faire, placez les deux tiges l'une sur l'autre pour créer un angle droit.
    Si vous êtes de la disposition des bâtons, attachez-les ensemble avec la ficelle. Vous pouvez également les fixer avec de la colle pour une meilleure tenue.
    Pour le corps du cerf-volant, liez également les extrémités des bâtons avec la ficelle tendue.

 

     2. Pour le corps, découpez un rectangle dans le papier transparent. Pour la largeur et la longueur,  prenez les mesures des bâtons de bois. Placez ce
rectangle sur le squelette du cerf-volant et marquez les endroits où les extrémités des bâtons rencontrent le papier. Reliez ces points avec un crayon et
une règle et découpez le losange. Si vous avez des difficultés à découper les bords avec précision, prévoyez un bord plus large des losanges, que vous
replirez et collerez ensuite. Cela rendra également le cerf-volant plus stable.

 

 

     3. Ensuite, vous pouvez concevoir votre cerf-volant. Découpez les yeux, le nez, la langue et tout ce à quoi vous pouvez penser dans le papier coloré. Pour les
yeux, vous pouvez dessiner les pupilles sur des cercles de papier blanc avec un crayon-feutre noir.

 

 

4. Ensuite vous pouvez coller le corps sur le squelette. 

5. Il ne manque maintenant que le fil du cerf-volant. Pour ce faire, coupez un morceau de la ficelle utilisée précédemment et nouez-la à l'extrémité inférieure
du cerf-volant. Pour les boucles décoratives sur la ficelle, découpez des rectangles (environ 10 cm x 7 cm) dans du papier coloré. Pliez-les en accordéon et
collez le milieu des rectangles ensemble. Attachez un petit bout de ficelle autour d'eux et fixez-le au cerf-volant.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également décorer votre cerf-volant avec d'autres matériaux tels que des plumes et des paillettes.

Recette de la semaine

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’automnes !

Atelier de vendredi

L'Atelier du vendredi

L’automne est enfin arrivé. Les arbres perdent leurs feuilles, des feuillages colorés décorent nos places, et on peut voir des glands et des châtaignes à tous les coins de rue. Mais que peut-on en faire ? Nous avons une idée pour vous !

Essayez de créer des petits personnages avec ces glands et ces châtaignes !

Pour cela, vous n’aurez pas besoin de beaucoup d’outils, vous prendrez beaucoup de plaisir, et au final, vous aurez de super décorations automnales pour votre maison.

Alors commençons ensemble.

Vous aurez besoin :

  • de châtaignes
  • de glands
  • de pommes pin
  • de feuilles d’arbre (tout ce que vous trouvez peut-être utile)
  • allumettes ou de cure-dents.
  • de trombones ou d’un autre objet pointu (pour faire un trou dans la chataîgne ou dans le gland)
  • de colle fluide/liquide
  • feutres ou autres décorations pour les personnages (yeux qui louchent, feutre à paillettes etc.)

 

Vous pouvez ensuite commencer à construire les personnages :

Prenez les châtaignes (elles seront le corps des petits personnages).

Faites des trous dedans avec un objet pointus là où vous souhaitez placer les jambes et les bras (faites vous aider par vos parents). Ces trous doivent être suffisamment grands pour pouvoir y glisser les cure-dents ou les allumettes.

Les allumettes ou cure-dents peuvent relier les différentes parties du corps ou devenir des membres.

Si celles-ci ne tiennent pas suffisamment, vous pouvez également fixer les allumettes avec de la colle liquide.

Après avoir construit le corps, débute la décoration avec des feuilles, des paillettes et tout ce que vous souhaitez!

Faites parler votre créativité. Essayer de fabriquer vos animaux préférés ou d’en faire des nouveaux. Si vous avez des difficultés à trouver des idées vous pouvez vous laisser inspirer par nos créations et fabriquer des chouettes, des petites bonhommes, des hérissons, des libellules et d’autres super animaux !

 

Viel Spaß beim Nachbasteln!

Chaque semaine désormais, nous vous proposons une recette allemande salée ou sucrée afin d’occuper vos soirées d’automnes !

Fête de l'Europe virtuelle: focus sur l'Allemagne

Chères et chers ami.e.s du Centre Franco-Allemand de Provence, chères et chers Européen.ne.s,

Dans le cadre de la Fête de l’Europe, la ville d’Aix-en-Provence met à disposition un site dédié aux découvertes variées en Europe. En ce qui concerne l’Allemagne vous pouvez découvrir sur le site de la ville d'Aix-en-Provence un aperçu d’un concert de l’Orchestre de Jeunes de Berlin (l’ouverture de la Fledermaus de Johann Strauss), une visite virtuelle sur les traces des Français à Tübingen et des recettes.

Pour compléter cette offre, nous attirons votre attention sur les liens suivants.

Envie de savoir plus sur l’Allemagne et l’Europe ?

-Dix faits sur l'Allemagne en Europe: accéder à l'article ici.

-"Le nouveau rôle de l'Allemagne en Europe" (datant de 2015): accéder à l'article ici.

-"France-Allemagne": quelle ambition pour l'Europe?" (datant d'octobre 2019): accéder à l'article ici.

-"Coronavirus: la solidarité franco-allemande à l'épreuve" (datant du 8 avril 2020), accéder à l'article ici.

-Editions spéciale sur l'Europe de l'émission "culte" franco-allemande "Karambolage" en deux parties ici et ici.

Envie de voyager à Berlin où à Munich ? Vous trouverez des vues d’ensemble de manifestations culturelles en direct offertes en ligne ici (Berlin) et ici (Munich).

Envie de musique ?

Un vrai coffre au trésor avec des concerts enregistrés et en direct : arte concert

Les Berliner Philharmoniker à votre domicile avec la digital concert hall

La Bayerische Staatsoper à votre domicile sur www.staatsoper.tv

Envie de découvrir l’Elbphilharmonie depuis votre canapé : voici des teasers

Les fans de musique classique trouveront de multiples autres idées en cliquant ici

Envie de découvrir la fameuse scène de clubs berlinois et de danser dans votre salle de séjour ?

Berlin bringt den größten digitalen Club zu Dir nach Hause. Wenn schon alleine feiern, dann richtig : https://unitedwestream.berlin/

Passionnée de musées ?

Découvrez les plus beaux musées du monde sur arte.

Profitez de visites virtuelles de l’Albertina à Vienne, du Deutsches Museum à Munich et du Pergamonmuseum à Berlin. (Peut-être êtes-vous également intéressé.e par une visite du Musée d’Orsay à Paris ou du Rijksmuseum à Amsterdam.)

Dans un style un peu différent : le Lebendiges Museum Online du Haus der Geschichte.

…et la littérature ?

Visitez literaturcafe.de pour des trouvailles (et lectures) diverses.

Visitez lesenlive.de pour écouter de petits extraits lus par les auteurs.

Des inspirations littéraires pour les fans des podcasts : Durch die Gegend, Die Literaturagenten, Feuilletöne

Crédit photo: alejandro_cartagena_ilu8d4ophMC_unsplash

 

Die drei ???

Die drei ???

Die drei ??? ist eine Jugendserie, die aus den Vereinigten Staaten stammt.
Alfred Hitchcock ist der Erzähler.
Seit dem Anfang dieser Serie in 1968 wurden in Deutschland mehr als 16,5 Millionen Bücher verkauft.
Die drei ??? ist ein Junior-Detektiv Team, das in Rocky Beach beheimatet ist, einer fiktiven Kalifornischen Küstenstadt, die zwischen Los Angeles und Santa Barbara liegt.
Ihre“Zentrale“ befindet sich am Rande des Schrottplatzes von Onkel Titus Jonas. Das Detektiv Team besteht aus drei Detektiven; Justus Jonas: der erste Detektiv, Peter Shaw: der zweite Detektiv und Bob Andrews: der dritte Detektiv, Recherchen und Archiv.
Stimmen aus dem nichts erzählt Mrs Holligans Geschichte.
Mrs Holligan war an ihren Geburtstag am Kartoffel schälen als ihr Telefon klingelte, sie war sicher, dass es ihre Freundin aus Boston sein würde, um ihr zu gratulieren.
Zuerst hörte sie nur Rauschen, doch das ist bei Ferngeschpraechen aus Boston nichts Ungewöhnliches. Sie klemmte sich den Hörer zwischen Ohr und Schulter, um weiter Kartoffeln schälen zu können da drang plötzlich ihre Schwester Stimme aus dem Hörer und flüsterte eindringlich: „ich hasse dich und werde keine Ruhe geben, bis du das zeitliche gesegnet hast“. Sie hatte sich vor schreck mit dem Messer in den Finger geschnitten
Ihre Schwester zischte „du wirst bitterlich bluten“ dann lachte sie hämisch und die Verbindung wurde unterbrochen.
Die Sache hat nur einen kleinen Haken, Ihre Schwester war schon drei Monate bevor das Telefonat tot.

Recommandation du film: "Willkommen bei den Hartmanns"

« Willkommen bei den Hartmanns » est un film de comédie réalisé par Simon Verhoeven et sorti en 2016. Il présente une famille aisée à Munich accueillant chez eux un réfugié nigérien, Diallo. Ce dernier en apprend plus sur la société allemande et se lie d’amitié avec les membres de la famille mais ils doivent faire face aux racismes des voisins et proches, à la bureaucratie et aux suspicions causé par la présence de Diallo qui pour les policiers est un «  islamiste radical ».

Ce film est une comédie sur la « crise des réfugiés » en Allemagne qui se confronte à l’actualité politique avec un courage remarquable. C’est donc ce cas particulier de l’Allemagne qui est présenté dans le film menant ainsi jusqu’au racisme et aux suspicions de la terreur.  C’est un conflit social et politique qui divise ainsi actuellement le pays en deux camps irréconciliables ; d’une part les défenseurs et d’autre part les ennemis d’Angela Merkel.

Diallo, en plus de devoir faire face aux racismes des voisins, assiste également aux problèmes de couples des parents de la famille, aux problèmes d’études de leur fille et au « burnout » de leur fils. En essayant de comprendre comment marche la société en Allemagne, Diallo parvint à transformer la famille et à les aider dans leurs problèmes. Il suscite ainsi l’émotion du film.

Un film intéressant à découvrir traitant un sujet sérieux couvrant ainsi la politique actuelle en Europe.

Par Raphaela Green

Der Besuch der Alten Dame, Dürrenmatt

 

Aujourd’hui on vous parle de Friedrich Dürrenmatt et en particulier de l’un de ses plus célèbres livres : Der Besuch der Alten Dame (La Visite de la Vieille Dame)

Qui est Friedrich Dürrenmatt ?

      Friedrich Dürrenmatt est né le 5 janvier 1921. Il passa les premières années de sa vie à Konolfingen. Par la suite, sa famille déménagea à Bern (en Suisse).  

Dürrenmatt a commencé ses études en 1941 à Zürich où il étudia deux semestres durant les sciences naturelles. Toutefois, il portait également beaucoup d’intérêt à la philosophie.

En 1946, il épousa la comédienne Lotti Geißler. De cette union naquirent 3 enfants : Peter (en 1947), Barbara (en 1949) et Ruth (en 1951). Cependant Lotti mourut quarante ans plus tard et Dürrenmatt se remaria une nouvelle fois avec Charlotte Kerr.

L’écrivain mourut le 14 décembre1990 à Neuenburg à l’âge de 69 ans. Depuis lors dans l’ancienne demeure de l’artiste fut crée le Dürrenmatt Zentrum. Ouvert aux visiteurs, ce lieu permet d’en apprendre plus sur la vie de l’artiste.

Son œuvre

      Dürrenmatt écrivit son premier livre à l’âge de 24 ans. Il s‘agissait d’une pièce de théâtre s’intitulant Es steht geschrieben (Les Anabaptistes). Les livres les plus connus de l’auteur sont :

  • Es steht geschrieben, 1947 (Les Anabaptistes, pièce de théâtre)
  • Die Ehe des Herrn Mississippi, 1952 (Le Mariage de Monsieur Mississippi, pièce de théâtre)
  • Die Panne, 1957 (La Panne, roman)
  • Die Physiker, 1962 (Les Physiciens, pièce de théâtre)

Et bien évidemment Der Besuch der alten Dame. (La Visite de la Vieille Dame)

Un petit résumé de l’histoire

L’histoire se déroule dans une petite ville du nom de Güllen, terrassée par la pauvreté et le désespoir. Cependant la célèbre milliardaire Claire Zachanassian, originaire de Güllen, fait son retour dans ce petit village. Les habitants s’enthousiasment de son arrivée. Leur but est que Claire leur donne de l‘argent par amour pour le village de son enfance. Pour parvenir à leur fin, ils s’appuient sur Alfred Ill, habitant le plus aimé de la ville et ancien amant de la milliardaire. Ce dernier doit se rapprocher de Claire et utiliser leur ancienne histoire d’amour pour la persuader de donner de l’argent au village.

            Cependant Alfred Ill était loin d’être l’amant parfait. Quelques années plus tôt c’est en effet lui qui avait quitté Claire après qu’elle lui ait annoncé qu’elle portait son enfant. Depuis ce jour, la milliardaire prépare sa revanche. Elle proposa donc la chose suivante au village : donner un milliard comme la tête de Alfred Ill. Au début les villageois s’opposèrent catégoriquement à cette proposition : tuer un homme pour de l’argent est pour eux  impensable. Cependant il ne faut pas sous-estimer le pouvoir de l’argent.

Analyse

            A travers cette œuvre, Dürrenmatt observe le genre humain afin d’en exhorter les défauts. Ce livre permet de mettre en lumière le pouvoir de l’argent. Les habitants de Güllen ne sont pas, au moins au début de l’histoire, des gens mauvais. Ils sont certes pauvres mais ils ont quand même leur fierté. Jamais ils n’auraient pu envisager de tuer un homme pour de l’argent ! Puis vînt cette Zachanassian, personne infecte, vieille et qui n’a aucune foi en la bonté humaine. Riche, elle peut cependant donner de l’argent aux villageois. Ces derniers ne remarquent pas que la proposition de la milliardaire est en réalité un véritable cadeau empoisonné qui les rendra toujours plus viles et cruels. A la fin de l’histoire ils assassineront Alfred Ill.

En réalité Alfred Ill est le seul à évoluer au cours de l’intrigue puisqu’il s’excuse pour ses méfaits à l’égard de la milliardaire et accepte le sort qui lui est réservé. C’est en cela qu’il est le véritable héros de l’histoire.

Par Maïlys Bachellerie
Traduit de l'allemand par Clarisse Nabet

 

Retour sur la conférence "Emmanuel Macron et la relance de l’Europe – les propositions allemandes et françaises"

Monsieur Ménudier a ouvert la conférence en soulevant un double paradoxe non négligeable :

Tout d’abord l’idée de la coopération européenne est remise en cause alors que les priorités du président français M. Emmanuel Macron en matière de politique internationale s’orientent vers des relations encore plus étroites avec l’Europe et l’Allemagne. Cette dernière connait actuellement une crise politique sans précédent et, de ce fait, ne fournit aucune réponse claire aux appels du président français et est plutôt dans l’attente d’une ouverture des discussions exploratoires entre les sociaux-démocrates et les chrétiens démocrates du pays. 

Rappelons en premier lieu que l’amitié franco-allemande est une idée relativement neuve aux vues du passé des deux pays. Depuis 1870 la France et l’Allemagne ont partagé soixante-quinze ans de guerre et de relations conflictuelles contre, depuis 1945, soixante-treize ans de paix. Cette équilibre politique demeure donc, du point de vue de l’Histoire, incertain. Aussi, la situation politique des autres pays européens est également fragile, l’apparition d’une guerre en Europe n’est donc pas à prendre à la légère : les flux migratoires ou la revendication de territoires (Ukraine) par exemple sont au cœur des préoccupations européennes.

Mais pourquoi les allemands et les français ont-ils décidé, dès la fin de la seconde guerre mondiale, d’enterrer la hache de guerre ?

Il est primordial de relever l’engagement profond des citoyens à œuvrer pour la paix. Aussi ce partenariat est né dans le contexte de la Guerre Froide, époque où les communistes étaient, notamment en France et en Italie, particulièrement influents. Cela constituait une véritable menace pour les Etats-Unis sous le président Truman et c’est pourquoi l’Europe occidentale et les États-Unis ont pris la décision de s’allier pour limiter cette montée du communisme.

 En 1949 naquit la République Fédérale d’Allemagne (sur les anciennes zones d’occupations françaises, anglaises et américaines). Cette dernière manifesta son intérêt pour l’Europe occidentale en vue de limiter l’influence du communisme et du bloc soviétique qui sévissait alors en Europe orientale. Le véritable tournant eut lieu le 9 mai 1950 lorsque le ministre des Affaires Étrangères, M. Schuman, inspiré par M. Monnet, premier commissaire au Plan, proposa la création d’une organisation européenne chargée de mettre en commun les productions françaises et allemandes de charbon et d'acier. Ce texte déboucha sur la signature, le 18 avril 1951du traité de Paris, traité qui a fondé la Communauté européenne du charbon et de l'acier entre six États européens. Cette déclaration est fêtée chaque année le 9 mai.

Le chancelier Konrad Adenauer et le président français Charles de Gaulle se rencontrèrent pour la première fois en septembre 1958, ils mirent en place des rencontres régulières accompagnés de leurs ministres respectifs et promurent la communication entre les représentants politiques de chaque pays, notamment en ce qui concerne les initiatives culturelles, économiques et militaires.

Lors de la signature du traité de l‘Élysée en 1963, l’instauration d’un Office Franco-Allemand pour la Jeunesse vit le jour. Ce dernier œuvre au service des partenariats franco-allemands entre les jeunes des deux pays, il est également l’un des symboles clés de la création d’une véritable communauté européenne avec toujours comme public cible la jeunesse. Ainsi on recense 3000 entreprises françaises en Allemagne et 4000 entreprises allemandes en France. Les partenariats et échanges linguistiques sont à l’origine d’un tel résultat. Ainsi, l’OFAJ promeut l’ouverture et les perspectives vers le pays partenaire notamment grâce à l’apprentissage de la langue. Travailler et/ou étudier à l’étranger est synonyme de perspectives d’avenir durables. De cela découla la création de nombreuses mises en place institutionnelles comme la création de centres franco-allemands ou encore d’un baccalauréat franco-allemand (Abibac) de part et d’autre du Rhin.

La construction de la communauté européenne est un véritable succès, de 6 membres à sa création, elle rassemble aujourd’hui 28 nations, unis autour d’un marché et de valeurs communes. De plus, l’Union Européenne est actuellement en négociation avec d’autres États qui souhaitent faire partie de cette dernière.

Cependant plusieurs menaces planent actuellement sur l’Europe :

- La crise économique de 2007-2008 a encore des répercussions non négligeables sur l’économie.

- La Grande-Bretagne a manifesté le désir de quitter l’Union Européenne, et ce, malgré son statut particulier.

- La politique extérieure américaine sous le président Trump peut être dangereuse.

- On remarque une montée des partis d’extrême-droite un peu partout en Europe.

- Le triangle de Weimar (France, Allemagne, Pologne) perd de l’élan.

- La menace terroriste se fait sentir à l’intérieur et à l’extérieur du territoire.

- Une guerre sévit en Ukraine et la Russie ne suit pas les accords européens.

De plus, le pourtour méditerranéen est au cœur de nombreux conflits (sociaux, économiques, politiques et religieux).

C’est dans ce contexte que le président français Emmanuel Macron a fait part de ces objectifs quant à une coopération franco-allemande et européenne toujours plus étroite. Il souhaite une meilleure coordination dans tous les secteurs, davantage d’ouverture sur le monde, la mise en place d’une confiance unilatérale avec l’Allemagne ainsi qu’un refus du nationalisme. Pour cela, il propose une Europe toujours plus unie et démocratique ainsi que davantage d’efforts dans la défense et la coopération militaire en luttant contre la menace terroriste à l’aide d’un contrôle des frontières toujours plus présent.

Il souhaiterait également que l’Allemagne et la France coopérèrent toujours plus étroitement dans le domaine de l’écologie, pour une zone euro mieux organisée et solidaire, pour la culture et l’éducation à un niveau européen en permettant à chaque étudiant de partir au moins un semestre dans un pays étranger, pour la mise en place de conventions démocratiques et des efforts de la part de chaque membre de l’Union Européenne.

Ainsi, le président Macron se différencie de ces deux prédécesseurs en choisissant comme priorités le sort et l’avenir de l’Union Européenne. Et c’est dans cette perspective que la coopération franco-allemande doit jouer un rôle clé, suscitant de ce fait de grandes attentes.

 

 

60e anniversaire du jumelage Aix-Marseille Université - Eberhard Karls Universität de Tübingen

Journée Franco-Allemande 2018

22 janvier 2018 - le poisson Arc-en-Ciel - école maternelle Alphonse Daudet - Aix-en-Provence

Journée Franco-Allemande 2018

France et Allemagne – deux pays qui ne sont pas simplement liés par une frontière commune mais qui, depuis un demi-siècle déjà, le sont également par un traité d’amitié connu sous le nom de traité de l’Elysée. Ce dernier fut signé le 22 janvier 1963 au palais de l’Elysée à Paris par le président de la République française Charles de Gaulle et le chancelier allemand Konrad Adenauer. Depuis ce jour, les deux pays travaillent en étroite collaboration sur plusieurs plans comme entre autres la politique, la culture et l’éducation.

A l’occasion du quarantième anniversaire de l’amitié franco-allemande, le président Jacques Chirac et le chancelier Gérard Schröder décidèrent de mettre en place une journée franco-allemande qui serait célébrée dans les deux pays, et ce, sous la forme d’une semaine s’organisant autour de manifestations culturelles, politiques ou artistiques. Le but de cette journée est de célébrer et de commémorer les origines de cette amitié, notamment en s’adressant à la jeunesse, en s’ouvrant toujours plus au pays voisin et en nourrissant des échanges toujours plus actifs.

Dans la déclaration signée et ratifiée par les deux pays, il est dit à l’article 16 :

« Nous déclarons le 22 janvier "journée franco-allemande". Nous souhaitons qu'à l'avenir, cette journée soit consacrée, dans toutes les institutions de nos systèmes éducatifs, à une présentation de nos relations bilatérales, à la promotion de la langue du pays partenaire, et à une action d'information sur les programmes d'échanges et de rencontres ainsi que les possibilités d'études et d'emploi dans le pays partenaire. »

Ainsi, depuis 2003, chaque 22 janvier est célébré sous une devise commune, comme par exemple « promouvoir la langue partenaire » en 2004 ou « Allemands/Français : partenaires un jour, partenaires pour toujours » en 2016. L’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse s’assure chaque année depuis 2007, en partenariat avec le ministère de l’Education Nationale, de l’organisation de cette journée via des projets créatifs qui promeuvent les échanges entre les deux pays. Ainsi chaque organisateur se voit confier d’un espace libre pour réaliser des projets, qu’il s’agisse d’un concert, d’un spectacle de cirque, d’une représentation théâtrale, d’une exposition, d’une conférence, d’un cours de cuisine, d’un speed-dating ou autre, peu importe le support tant que la culture du pays voisin figure au premier plan. En 2017, l’OFAJ a ainsi soutenu environ 150 manifestations culturelles à l’occasion de la journée franco-allemande.  

Le Centre Franco-Allemand de Provence proposera dans cette optique plusieurs manifestations culturelles, notamment une conférence menée par M. Henri Ménudier, professeur émérite de Sciences Po Paris. Cette conférence qui s’intitule « Emmanuel Macron et la relance de l’Europe – propositions françaises et allemandes » se déroulera le jeudi 18 janvier prochain à 18h30 dans l’enceinte de la mairie d’Aix-en-Provence.

En outre, le Centre Franco-Allemand de Provence interviendra, en partenariat avec la lectrice Mobilklasse, comme l’an passé, dans plusieurs écoles maternelles d’Aix-en-Provence implantées dans des quartiers à forte mixité sociale où les enfants ont moins facilement accès à d’autres cultures. Ainsi, les enfants pourront être initiés à la culture et à la langue allemande. Après un petit-déjeuner typiquement allemand, des activités ludiques autour du thème « le poisson Arc-en-Ciel » ou « les musiciens de Brême » leur seront proposées. Ces interventions sont soutenues par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse qui a offert des goodies ainsi que des brochures informatives s’adressant à un jeune public.    

 

Klara Rüsing
Traduit de l'allemand par Clarisse Nabet

 

Guerre et Paix au regard de la Première Guerre mondiale. Des tranchées au projet d’une Europe unie.

La première réflexion sur le thème de la Première Guerre mondiale sous forme de concours d’histoire a débuté en 2014/2015. Cette année-là, cette réflexion fut menée autour de la question « L’Europe sur le champ de bataille, que nous reste-t-il de la Première Guerre mondiale ? », en 2015/2016 autour de la problématique « Verdun – un lieu de mémoire ? » et cette année elle sera menée autour de la problématique suivante « Des tranchées au projet d’une Europe unie ».

Ce projet est organisé par le réseau EUSTORY en coopération avec la Fédération des Maisons Franco-Allemandes, la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, le consortium des institutions franco-allemandes, l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie, l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse et l’Institut Goethe.

Il s’agit d’un concours d’histoire s’adressant à des collégiens et des lycéens depuis la classe de 4ème jusqu’au Baccalauréat - soit âgées environ de 13 à 19 ans – en France et en Allemagne et dont le vainqueur pourra participer au History Camps de l’Institut Körber.

La mission des participants est d’imaginer la paix avant pendant et après la Seconde Guerre mondiale en y intégrant des sources, des questions actuelles sur la paix et l’Europe en général. Ils ont de ce fait la possibilité de coopérer avec des partenaires allemands – via par exemple une classe partenaire – cependant ce n’est pas forcément une condition obligatoire quant à la participation à ce projet. Les élèves sont libres de contribuer à ce projet individuellement ou en groupes – comme par exemple en tant que travail de classe – via l’utilisation de plusieurs médias (radio, blog, film, projet plastique etc.) Ce projet permet en outre une collaboration interdisciplinaire (histoire, musique, art-plastiques, langues étrangères). Les projets doivent être envoyés au plus tard le 25 mars prochain, ils seront alors examinés par un jury franco-allemand. Après cela, les vainqueurs seront récompensés par, comme cité plus haut par exemple, un droit de participation au History Camp.

Dans ce concours seront récompensés non pas les contributions les mieux rédigées mais plutôt les contributions ayant plusieurs visées pédagogiques. Les élèves seront ainsi incités à prendre connaissances des anecdotes locales et familiales et à développer leur compréhension des contextes historiques. Ils sont également invités à faire des recherches issues de sources telles que les archives, les témoignes issus de leurs environnements familiaux ou encore à visiter des lieux de mémoires ou des musées. De plus, au-delà des élèves, les professeurs seront invités à élaborer des échanges informels s’ils conduisent ces projets en coopération avec des classes partenaires.

Le réseau EUSTORY est un réseau informel composé d’organisations de la société civile issus de plus de 20 pays européens qui organisent des concours d’histoire nationaux. Ce réseau naquit en 2001 grâce à la fondation Körber et pallie depuis la nécessité d’études critiques et indépendantes du passé qui permettront d’élaborer un futur européen commun. 

Klara Rüsing
Traduit de l'allemand par Clarisse Nabet

 

Mise en place du gouvernement en Allemagne - difficultés, incertitudes

Le résultat des élections du Bundestag en septembre 2017 en Allemagne a débouché sur une coalition composée des partis CDU/CSU, FDP et des Verts, aussi connue sous le nom de « la coalition Jamaïque » puisque les couleurs de ces quatre partis forment le drapeau jamaïcain. Les discussions exploratoires, pendant lesquelles les quatre partis devaient se mettre d’accord sur leurs idées du gouvernement, ont commencés le 18 octobre et ont fini tard dans la soirée du 19 novembre après 4 semaines, mis fin par le FDP. Christian Linder, chef du parti de FDP, fait part de cette rupture de discussion dans une communiqué de presse, expliquant que son parti n’est pas capable d’assumer la responsabilité d’être « l’esprit du papier exploratoire », ni disposé à abandonner les principes du parti ainsi que travail qui a été mené ces dernières années. « Il est préférable de ne pas gouverner du tout que de gouverner d’une mauvaise façon » a-t-il souligné plusieurs fois pendant sa déclaration.

Plusieurs grands thèmes furent discutés lors des discussions exploratoires ces dernières semaines comme l’impôt de solidarité, la reconduite à la frontière des demandeurs d’asile, le moteur à explosion et les centrales thermiques au charbon.  Le FDP a quitté les discussions à l’occasion des négociations autour du regroupement familial des titulaires du droit d’asile, argumentant que les quatre partis seraient responsables partiellement. L’Union et les Verts en revanche ont déploré la rupture des discussions car les négociations allaient dans le bon sens et un accord était potentiel selon eux.

On se demande tout de même ce qu’on va faire maintenant dans le gouvernement allemand. Une question qui n’est pas seulement intéressante pour les citoyens et les hommes et femmes politiques d’Allemagne mais aussi pour toute l’Europe car on connaît bien l’influence allemande sur les projets internationaux. Comme le FDP ne voit pas aucune chance d’une reprise des discussions, même après la conversation avec Frank-Walter Steinmeier, le président de la République fédérale, le mardi après-midi, trois possibilités d’une formation du gouvernement demeurent :

Une Grande coalition ; un gouvernement minoritaire ; des nouvelles élections.

La bonne solution pour l’Allemagne doit être décidée de façon imminente. Le fait que ces trois possibilités ne vont pas aboutir avec la même probabilité doit être pris en compte aussi.

Une de ces possibilités, la Grande Coalition, signifie une coalition entre le CDU/CSU et le SPD. Une coalition qui déjà formaient le gouvernement lors des deux dernières législatures. La probabilité d’une réalisation des discussions exploratoires entre l’Union et le SPD n’est pas facile à estimer. Une « GroKo » était déjà exclue comme possibilité directement après la déclaration des résultats le 24 septembre du côté du SPD. Le SPD n’est plus disposé à perdre son identité dans une collaboration avec l’Union. Il se voit plutôt dans l’opposition pour cette législature afin de retrouver sa propre identité. Même la rupture des négociations de la coalition Jamaïque n’a pas fait changer d’avis le SPD. Martin Schulz, chef du parti, affirme que ce serait Merkel qui affaiblirait ses partenaires et qui finirait toujours comme gagnante. Et pourtant, cette décision du SPD ne serait pas irrévocable. Après des conversations internes du parti, fixées pour la dernière semaine de novembre au sujet de la possibilité de s’ouvrir à une négociation avec l’Union, il sera plus facile d’estimer nos chances d’avoir une grande coalition comme gouvernement.

La deuxième possibilité, un gouvernement minoritaire, pourrait s’opérer sans l’Union et le FDP ou bien sans l’Union et les Verts. Dans le premier cas la coalition manquerait de 29 sièges et dans le second cas de 42 sièges pour le maintien de la majorité au Bundestag, ce qui signifie que le gouvernement devrait compter pour chaque décision sur les voix de l’opposition. Le gouvernement minoritaire n’est en réalité approuvé que par peu de politiques. Merkel affirme clairement qu’elle désire un gouvernement stabile pour l’Allemagne, ce qui n’est pas réalisable avec un gouvernement minoritaire. C’est pour cette raison que l’Union envisage cette possibilité comme invraisemblable.

La troisième et dernière possibilité serait de nouvelles élections, chemin long et semé d’embûches. Pour les politiques cette solution est à éviter, cela est également écrit dans la constitution allemande. Frank-Walter Steinmeier, président de la République fédérale, se réfèrent aux événements de l’année 1930 à Weimar. Cette année-là on fit de nouvelles élections et ces dernières contribuèrent à la victoire écrasante du NSDAP, parti d’Adolf Hitler, au parlement. Et cependant, de nouvelles élections serait une possibilité à ne pas sous-estimer, et ce, même si le chemin est encore long entre la situation actuelle et la mise en place de nouvelles élections. A quoi tout cela va-t-il bien pouvoir aboutir ?

Si le parti gagnant des élections est incapable de constituer un gouvernement dans les 100 premiers jours, on choisira en effet, selon la loi fondamentale 63 de la constitution de la République fédérale, un candidat à la chancellerie. Pour cela, le président de la République fédérale, en l’occurrence Frank-Walter Steinmeier, proposera un candidat à la chancellerie. Ce candidat doit être approuvé par au moins la moitié du Bundestag pour devenir chancelier. Si tel n’est pas le cas, on rentre dans une deuxième phase dans laquelle le Bundestag a deux semaines pour choisir un candidat à la majorité absolue.

Le nombre de tours de scrutin et de candidats étant illimité, le Bundestag peut au bout des deux semaines échouer quant à l’organisation d’un vote. Dans le cas où aucun candidat n’est élu avec la majorité absolue, un autre vote est organisé dans lequel on peut élire un candidat à la majorité relative. Ce dernier doit par la suite être nommé par le président de la République fédérale, ce qui encore une fois constituerait un gouvernement minoritaire. Le président peut bien entendu refuser de nommer le candidat et de nouvelles élections entrent en jeu. A cette étape-là, le président dissout le Bundestag et de nouvelles élections doivent avoir lieu dans les 60 prochains jours.

Indépendamment de l’opinion de nos politiciens du Bundestag, on a aussi cherché à connaître l’opinion des citoyens allemand. Que souhaite l’Allemagne ? le journal allemand « Die Zeit » a mené sur sa page internet un petit sondage auquel ont répondu presque 150 000 lecteurs. Ils représentent certes seulement une petite partie de la population allemande mais ils reflètent cependant assez fidèlement l’opinion générale. D’après ce sondage, 36,7% s’accordent pour de nouvelles élections, 43,9% pour la mise en place d’un gouvernement minoritaire et enfin 19,4% sont en faveur de la constitution d’un gouvernement avec la « Grande Coalition ». Des résultats similaires ont été constatés dans d’autres journaux allemands même si on remarque depuis le début de la semaine un engouement toujours plus important pour un gouvernement minoritaire ou pour une Grande Coalition. De plus en plus de citoyens semblent en effet sceptique quant à la mise en place de nouvelles élections.

Les décisions imminentes, qui seront prochainement prises en Allemagne, sont décisives pour l’avenir de la politique allemande mais aussi pour l’Union Européenne et également pour les relations internationales du pays. Ainsi, le président français fraichement élu, Emmanuel Macron, pâtit des hésitations quant à la constitution d’un gouvernement allemand, il comptait particulièrement sur une coopération franco-allemande, une partenaire politique stabile telle que Angela Merkel dans le but de réaliser ses promesses de campagnes tant en matière de politique international qu'en matière de politique intérieure. Ainsi par exemple, le Monde ou encore le Figaro s’inquiète de la situation politique Outre-Rhin. Un moment de bouleversements politiques instables, un changement de partis bien implantés au profit de nouveaux partis populistes de droite, comme ce fut le cas en France après Sarkozy et Hollande, voilà ce qui est craint mais en aucun cas souhaité en Allemagne.

L’Allemagne est également essentielle au sein de l’Union Européenne. Sur les réformes de l’UE annoncées pour décembre mais aussi pour la construction de la zone Euro, l’Allemagne pourra difficilement être présente, ce qui serait pourtant une nécessité absolue si elle ne veut pas devoir payer des réparations à outrance. En conséquence, continuer de mener une politique européenne active du côté de l’Allemagne est un critère essentiel pour que les décisions des prochaines étapes quant à la constitution d’un gouvernement soient prises avec sérieux. Ceci est d’une importance notoire non seulement pour l’Allemagne mais aussi pour la France et pour l’Europe entière.

Si la situation actuelle du gouvernement allemand évolue de façon catastrophique et devient un problème sur le long terme ? Cela ne se saura que dans les prochaines semaines. La décision qui sera prise par le SPD sur la mise en œuvre de discussions exploratoires avec l’Union joue un rôle intéressant et décisif, elle est vivement attendue dans les jours à venir.

Klara Rüsing

Traduit de l'allemand par Clarisse Nabet

 

 

La Nouvelle Pinacothèque de Munich, c'est quoi ?

Le jeudi 2 novembre une conférence menée par Joachim Kaak se déroulera au musée Granet – institution partenaire de l’événement – Cette conférence se concentrera sur la Nouvelle Pinacothèque de Munich et plus spécifiquement sur Manet et les Etats-Unis. Mais au fait, c’est quoi la Nouvelle Pinacothèque ?

La Nouvelle Pinacothèque, premier musée d’art contemporain en Europe, fut fondé par Louis Ier de Bavière et rendit ainsi publique sa collection personnelle d’œuvres artistiques. Il voulut dans le même temps rendre accessible une surface d’exposition supplémentaire à l’Ecole de Munich. De cette manière cette dernière dut alors concevoir ce nouveau lieu aux antipodes de l’Ancienne Pinacothèque, dans laquelle se trouvaient les principaux anciens maîtres. A la suite de son ouverture le 25 octobre 1853 l’axe principal de l’exposition fut pendant longtemps mené sur les peintres des écoles et des académies du sud de l’Allemagne, et, par conséquent, sur les tendances de l’Etat indépendant de Bavière. Tel fut le cas jusqu’en 1909, date à laquelle Hugo von Tschudi – directeur général des collections de tableaux munichois –, qui comptait sur le stock de la Nouvelle Pinacothèque, fut employé et mit ainsi davantage en lumière les peintres français de l’époque moderne.  

Pendant la seconde Guerre Mondiale le bâtiment fut gravement endommagé par les bombardements anglo-américains, il fut finalement rasé, en 1949. En parallèle de la réouverture de la Nouvelle Pinacothèque le 28 mars 1980, on inaugura la Pinacothèque d’art moderne de Munich. Cette dernière fut alors immédiatement en charge de l’art contemporain, c’est pourquoi la Nouvelle Pinacothèque prit alors une nouvelle direction et s’orienta vers les peintures et les sculptures du tumultueux XIXème siècle. Entre-temps elle constitua inévitablement le lien entre l’Ancienne Pinacothèque et la Pinacothèque d’art moderne sous le slogan « De Goya à Van Gogh ». Ses collections, constituées en tout de 6000 œuvres environ, font, depuis 1915, parties de la collection d’œuvres picturales de l’Etat de Bavière. Elles offrent un aperçu historique depuis les Lumières jusqu’à l’aube de l’art moderne. Entre la fin du XVIIIème et le début du XXème siècle on trouve dans les salles de ce lieu des œuvres non seulement d’artistes mondialement réputés tels que Manet, Cézanne ou Van Gogh mais aussi des peintures et des sculptures classiques, romantiques, impressionnistes ou encore du Jugenstil.

Depuis 2003 la Nouvelle Pinacothèque est sous la direction de Joachim Kaak, ce dernier est également le conservateur peinture et sculpture de la deuxième moitié du XIXème siècle.

Klara Rüsing

Traduit de l'allemand par Clarisse Nabet

 

 

Les élections du Bundestag 2017

Les élections au Bundestag le 24 septembre – une affaire qui n’est pas seulement intéressante pour l’Allemagne mais pour nous tous en Europe. Peut-être savez-vous déjà qu’il y a deux candidats principaux, qui sont membres des deux plus grands partis allemands. La première est la Chancelière fédérale en exercice, Angela Merkel, membre du CDU/CSU. Le second s’appelle Martin Schulz, membre du SPD. Nous ne savons pas si vous vous êtes déjà bien renseignés sur les deux candidats, alors voici quelques informations :

Angela Merkel est la Chancelière fédérale d’Allemagne depuis 12ans, ce qui est très rare car très long. Depuis 2005 elle a eu le temps de vivre plein d’expériences importantes et enrichissantes. Ces dernières pourraient être décisives pour le prochain mandat, et en somme elles sont assez appréciées par la population. C’est l’un des plus grands avantages de Merkel puisque Schultz n’a encore jamais été détenteur d’une si haute position dans le gouvernement, en effet, il fut seulement le maire de la ville de Würselen. De plus l’Allemagne vit des années prospères : un bon développement économique contrairement à l’ambiance de crise qui règne dans la politique internationale augmentent les chances de Merkel. Grâce à sa forte influence sur le plan international et sa stabilité en temps de crise, elle est très aimée des électeurs. Néanmoins Schulz est un adversaire qu’il ne faut pas sous-estimer. Il se présente comme << un homme du peuple >> qui fait preuve d’éloquence et, de ce fait, enthousiasme les foules. Du fait son passé de chômeur alcoolique il semble très humain et naturel. De plus, il donne l’impression de bien comprendre les citoyens et de vouloir agir dans leurs intérêts. On attend de lui qu’il insuffle un vent nouveau dans la politique du Bundestag et dans le SPD. En tout cas il est soutenu de façon inconditionnelle par son parti contrairement à Merkel.

On peut dire de ces deux candidats qu’ils ont chacun leurs forces et leurs faiblesses. Dans le cas de Merkel, le soutien fragilisé de son parti -le CDU- et sa politique envers les réfugiés la desservent auprès des électeurs conservateurs. De plus, elle démontre un manque de rhétorique et pourraient peut-être lasser les électeurs du fait de ses 12 ans d’investiture en tant que Chancelière fédérale. Schulz, quant à lui, pourrait rencontrer des difficultés s’il agit pour une Europe loin des citoyens et élitiste car n’est pas très aimé par les électeurs. En tout cas le SPD n’aura presque aucune chance de devenir le parti majoritaire s’il ne sort pas des élections comme le parti le plus fort. En outre, il a de plus en plus des difficultés à se différencier du CDU qui s’est beaucoup rapproché de la gauche depuis le début de l’investiture de Merkel.

Bien qu’il reste encore des tas d’aspects à comparer, ces informations devraient être suffisantes pour vous donner un certain avant-goût des élections du Bundestag 2017.

Nous espérons que vous attendez avec autant d’impatience que nous les résultats !

 

Par Klara Rüsing,

traduit de l'allemand par Clarisse Nabet

 

Interview avec l'auteur allemand Uwe Timm

Dans le cadre de la sortie en français de son roman "Le refuge aux oiseaux", l'auteur connu Uwe Timm nous a fait l'honneur d'une lecture à la Bibliothèque Méjanes et d'une interview (en français et en allemand) que vous pouvez lire en cliquant sur ce lien: Interview (pdf)

Mobidico - l'application linguistique de l’OFAJ

Perdue ou perdu en Allemagne ? Le Mobidico en poche, vous aurez tout le vocabulaire nécessaire !

L’application s’adresse à toutes celles et tous ceux qui font un séjour dans le pays partenaire ou participent à un échange et leur permet d’avoir toujours sur elles et sur eux le vocabulaire nécessaire. Elle permet de trouver les termes dans un contexte thématique, de constituer un fichier personnel et de s’exercer à apprendre du vocabulaire à l’aide de cartes-flash et de jeux de vocabulaire.

Comme Mobidico présuppose des connaissances de base dans l’autre langue (A1-A2), l’appli ne contient pas de mots ou expression faisant partie du vocabulaire le plus courant. En revanche, on y trouve des termes spécialisés permettant un échange approfondi et précis sur certaines thématiques.

En plus de la recherche de termes, Mobidico propose une série de fonctionnalités très pratiques et permet de s’exercer pour apprendre le vocabulaire en s’amusant :

recherche, index, mes favoris, cartes-flash et jeu de vocabulaire

Mobidico sur papier
PDF interactif (Flipbook)
PDF

Mobidico foot
PDF interactif (Flipbook)
PDF

Pour plus d'infos, cliquez ici

DVD du mois de juin 2017

Ce mois-ci nous vous présentons le film « Julie en juillet » de Fatih Akin.

Fatih Akin signe un road movie comique et romantique au rythme effréné, porté par Moritz Bleibtreu (« Soul Kitchen », « La bande à Baader », « Munich », « Cours, Lola cours »), Christiane Paul, Mehmet Kurtulus et Idil Üner.

Pour plus d’infos et pour visionner la bande-annonce du film, cliquez ici.

Contact :

Tél | E-mail

+33 (0)4 42 21 29 12 info@cfaprovence.com

Adresse

19, rue du Cancel 13100 Aix-en-Provence

Horaires

Lundi - Vendredi : 10h-12h | 14h30-17h30