Virgile nous propose son héros pour les minis-spectacles de marionnettes: « Mon héros se promène dans la forêt, il est perdu, la nuit tombe, il a un chien, qu'il monte comme un cheval et il a une laisse comme ça il se tient bien. Mais c'est un peu effrayant parce qu'il y a des yeux rouges dans la nuit, avec un bec aussi, comme ça (dans l'arbre), un peu comme des hiboux, mais on sait pas ce que c'est ». Bravo et merci Virgile!